Skip to content

test baniere

Informations dédiées aux architectes

Faire le choix d’un bâtiment avec une toiture végétale, c’est faire un environnemental et sociétal fort. Bien sur, la toiture végétale une vocation esthétique mais elle contribue aussi à l’amélioration de la thermique du bâtiment et plus largement à la l’augmentation des espaces de nature dans nos villes.

Avec la réduction de l’épaisseur de substrat (charge pondérale), on prend le risque de voire disparaitre la végétation au premier été, même en ayant choisi les plantes les plus résistantes. Leurs disparition entraine, d’une part annihile les biens fait de la toiture, sur le bâtiment comme sur son environnement, mais aussi, laisse la place à de nombreuses plantes non désirées (adventices) voire néfastes pour l’étanchéité.  Il faut comprendre les végétaux sur une toiture comme une climatisation naturelle, car d’une part, grâce à leur couverture, ils captent le rayonnement solaire (diminution de l’albedo) et d’autre part,  en transpirant, les végétaux refroidissent le système.

le CoverNet permet le développement, avec un apport minimum en eau,  des végétaux sur des épaisseurs de substrat très faible. Vous pouvez alors, avec une charge au m² très faible étendre le choix de vos vegetaux pour un rendu du bel effet. De nombreux architectes ont fait confiance CoverNet pour sécurise la végétalisation et optimise les biens faits des toitures aussi bien sur le bâtiment que sur son environnement.

 

Nb : les toitures répondes a la norme HQE et seront inscrites à la RT 2012.